MEDIAS

- Article OUEST FRANCE Belz du vendredi 2 novembre 2012:

http://www.ouest-france.fr/bretagne/auray-56400/minicrocs-une-education-canine-et-comportementale-1091242

 

- ARTICLE OUEST FRANCE DU SAMEDI 17 NOVEMBRE 2012

Minicrocs dans les écoles pour éviter les morsures de chien

L'initiative

Rosemary Brami est assistante vétérinaire depuis 11 ans. Depuis 2010, elle est également éducatrice canine comportementaliste. D'ici mars, elle ouvrira, dans la zone des Quatre-Chemins à Belz, un service d'hydrothérapeute pour les chiens et les chats


« Je suis passionnée par les chiens depuis mon plus jeune âge, confie la jeune femme. A 7 ans, j'avais déjà un berger allemand. Le rapport à l'animal et son éducation m'intéressaient déjà. » Dès l'âge de 18 ans, elle a démarré une formation et « j'étais diplômée à 19. J'ai essayé plusieurs métiers, l'assurance, le secrétariat, mais ça ne me convenait pas. Il fallait que je puisse partir au travail avec mon chien. »

« Le chien n'est pas une peluche »

Ce projet de centre d'hydrothérapie est une nouvelle étape. « L'investissement représente environ 100 000 €, explique-t-elle. Je vais devoir arrêter mon activité d'assistante vétérinaire. » La clinique de Belz va déménager, aussi aux Quatre-Chemins, <B>« je serai locataire d'une partie des bâtiments. Le projet est bien ficelé, cela fait deux ans que j'y travaille. » L'hydrothérapie est pratiquée sur ordonnance vétérinaire uniquement. « Pour des chiens ou des chats qui ont subi des interventions ou qui souffrent d'arthrose... » Deux services seront proposés : un spa de nage à contre-courant ou un tapis aquatique.

L'autre grand projet de Rosemary, plus immédiat, concerne les enfants. « Je suis maman depuis trois mois, c'est sans doute ce qui m'y pousse. » Dès maintenant, la jeune femme propose d'intervenir gratuitement dans les écoles maternelles et primaires, voire même les collèges, pour éduquer les enfants dans leur rapport au chien « et faire de la prévention des accidents et les morsures entre les chiens et les enfants. »

Avec ou sans chien, Rosemary Brami propose 1 heure d'explications adaptées aux enfants, pour rappeler qu'il ne faut pas « croire qu'un chien est une peluche ou un jeu, qu'il ne faut l'embêter lorsqu'il dort, essayer de lui prendre un os ou encore arriver en courant et en criant vers lui... » illustre Rosemary, qui rappelle également : « Il faut se méfier de tous les chiens, y compris de petits. »

Sa première intervention est prévue en janvier prochain dans une école de Quiberon. « J'y serai avec deux de mes chiens, Faither, un american staffordshire, et Sam', ma golden. »

Minicrocs : Rosemary Brami, tél. 06 29 46 31 43 ou sur www.minicrocs.com

Delphine LANDAY 

 

 

- ARTICLE LE TELEGRAMME - PREVENTION ECOLE MATERNELLE PUBLIQUE D 'ETEL - 07 decembre 2012



«Beaucoup trop d'enfants sont victimes d'accidents avec des chiens notamment de morsures, explique d'entrée Rosemary Brami, de Belz, éducatrice canine et comportementaliste diplômée. Et en général, c'est le visage qui est touché». Voilà pourquoi elle était venue animer bénévolement, jeudi matin à la maternelle publique un atelier de prévention auprès des écoliers, en lien avec les enseignements sur la sécurité.

Les bonnes attitudes

À l'aide d'un diaporama et d'objets comme une muselière, l'animatrice de Minocrocs a expliqué aux enfants les attitudes et gestes à adopter face à un animal, qu'il soit de la famille ou inconnu, avec, comme première règle, de ne pas faire à un animal ce qu'on ne ferait pas un humain. «D'abord, on ne s'approche pas d'un chien en criant. Ensuite, on met la main vers le bas pour que le chien puisse la sentir et on ne touche pas un chien sans l'accord du maître. Enfin, il faut se méfier autant des petits chiens que des gros». Concernant les chiens en muselière, la recommandation est stricte: «On ne s'approche pas». Pour prolonger cet atelier, Rosemary Brami a remis aux enfants un petit mémo sous forme d'un flyer destiné aussi aux parents, afin qu'eux non plus, «ne transmettent pas la peur».

Pratique Contact: www.minicrocs-education. com





- ARTICLE OUEST-FRANCE - ECOLE MATERNELLE D ETEL - 7 DECEMBRE 2012



L'opération Minicrocs vise à éviter les morsures de chiens aux tout-petits. Hier à Etel, les enfants de maternelle ont suivi un petit cours de prévention.

L'initiative

Prévenir avant d'avoir à guérir, ça s'apprend dès le plus jeune âge. En matière d'éducation, les enseignants de l'école maternelle publique d'Etel en connaissent un rayon. Rosemary Brami, éducatrice comportementaliste de chiens aussi. La jeune femme, accompagnée d'Urkhane (chienne Beauceronne) et de Sam (Golden Retriever) dûment tenus en laisse et à distance des enfants, était l'invitée hier de la petite école.

Un pense-bête de bonnes pratiques

Le but de l'opération « Minicrocs » : apprendre à éviter les mauvais gestes ou attitudes pouvant provoquer une réaction dangereuse chez le chien. « On ne tire pas la queue ni les poils. On ne tapote pas la tête vigoureusement en guise de caresses (trop) appuyées. » Quelques règles parmi d'autres que cette professionnelle du comportement canin transmet aux enfants de 3 à 6 ans.

« Nous pouvons éviter bon nombre d'accidents aux conséquences parfois irréversibles aux enfants, très exposés aux morsures de chiens qu'ils soient petits ou grands. J'ai pris l'initiative de me déplacer gratuitement dans les écoles pour apprendre aux tout-petits les bons gestes à avoir vis-à-vis de l'animal, poursuit Rosemary. J'y suis d'autant plus sensible que, moi aussi, je suis une jeune maman. »

À base de dessins particulièrement parlants, de messages pédagogiques et ludiques, la comportementaliste, lie le geste à la parole. « Il ne faut surtout pas faire peur à l'enfant qui doit pouvoir approcher le chien en douceur, sans courir. Toujours avec l'accord de son maître. Mieux vaut laisser l'animal approcher lui-même de l'enfant. On tend une main toujours vers le bas, et on laisse le chien vous sentir. Évitez de tourner autour, ne le dérangez pas quand il mange ou se repose, n'approchez votre visage du museau... »

Une liste de recommandations (non-exhaustive), offerte hier aux enfants sous forme de pense-bête par Rosemary, à l'issue de la séance. Un message passé haut et clair dans les rangs de bambins, autant qu'auprès des enseignantes. « Cette initiative permet de dédramatiser certaines situations, estime Véronique Belz, directrice de l'école d'Etel. Nombre de nos jeunes écoliers ont des chiens à la maison et ont une relation très affective avec leur animal. Cette rencontre pédagogique leur apprend à adopter un meilleur comportement avec le chien. »

Une petite leçon instructive qui n'a rien de superflu : entre 250 000 et 500 000 morsures sont infligées par les animaux domestiques en France.

Pierre WADOUX.





- ARTICLE OUEST-FRANCE LANDEVANT- LUNDI 14 JANVIER 2013



Rencontrer des écoliers

« Minicrocs » est une entreprise de Belz, créée par Rosemary Brami, 30 ans, éducatrice canine comportementaliste et hydrothérapeute canin.

Son centre d'hydrothérapie pour la rééducation des chiens blessés ou ayant des problèmes d'arthrose ouvre en mars. Passionnée par les animaux depuis l'enfance, elle exerce son activité avec une grande curiosité et beaucoup de douceur, jusqu'à donner de son temps comme bénévole auprès des enfants des écoles qui lui en font la demande.

Un déclic

« J'étais en congé maternité lorsque j'ai vu à la télévision plusieurs cas d'enfants mordus, avec de grosses séquelles, raconte Rosemary. Je ne voulais pas que cela arrive à mes enfants et j'ai pensé que c'était important d'informer les jeunes sur les attitudes à adopter. »

Ce vendredi 11 janvier, c'est ce qu'elle est venue faire à l'école privée Sainte-Marie en rencontrant les classes les unes après les autres. Avec attention, Rosemary se prête alors au jeu des questions-réponses, après avoir posé quelques règles de base à respecter pour éviter les ennuis.

Mieux connaître

« Certaines races ont été utilisées à mauvais escient et ont acquis une mauvaise réputation », explique-t-elle.

Sa mascotte, Faither, un américan staffordshire terrier de 8 ans et 30 kg de muscles, surnommée Mini-crocs, a beau devoir porter la muselière dans les lieux publics, elle n'en est pas moins un amour de chien. Les enfants l'auront remarqué en la caressant et sauront aussi que l'on ne fait pas n'importe quoi lorsque l'on rencontre un chien, peu importe sa race.

Renseignements : Rosemary Brami au 06 29 46 31 43, www.minicrocs.com

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Une-educatrice-canine-a-l-ecole-Sainte-Marie-_56097-avd-20130114-64372745_actuLocale.Htm

 

- ARTICLE LE TELEGRAMME LANDEVANT - LUNDI 14 JANVIER 2013



École Sainte-Marie. Éducation canine pour tous les enfants
14 janvier 2013


Vendredi à l'école Sainte-Marie, toutes les classes ont profité de la présence de Rosemary Brami, éducatrice canine, pour savoir comment bien se comporter àl'égard des chiens. L'objectif principal était d'informer et de prévenir des accidents. Les 145enfants, classe par classe, ont eu une heure pour apprendre le bon comportement pour éviter les morsures de chiens. Ce programme proposé par Minicrocs se fait dans les écoles du Morbihan et est totalement gratuit. Les explications de l'éducatrice ont été complétées par des diapositives et des exercices en présence de deux chiens: un Golden Retriever de 11 ans et un American Staff de 8 ans. Les enfants ont appris comment utiliser une muselière et se sont intéressés à ce que Rosemary leur expliquait. Les plus grands n'ont d'ailleurs pas hésité à lui poser des questions. Le directeur est satisfait de cette action de sensibilisation. «Les choses se sont bien passées. Cela rentre dans notre programme dans le cadre des actions de sécurité et de citoyenneté», déclare-t-il. Visiblement, c'est une première qui en amènera d'autres. Les chiens sont nombreux sur la commune et mieux vaut avoir le bon comportement pour éviter les drames. Rosemary Brami se déplace également à domicile et est aussi hydrothérapeute animalier.

Contact Minicrocs, tél.06.29.46.31.43.

http://www.letelegramme.com/local/morbihan/vannes-auray/pluvigner/landevant/ecole-sainte-marie-education-canine-pour-tous-les-enfants-14-01-2013-1971389.php

 

 

- ARTICLE LE TELEGRAMME- PREVENTION CHIENS ECOLE ECOLE SAINT CLEMENT DE QUIBERON - 24 JANVIER 2013




Lundi, les petites et moyennes sections de la maternelle de l'école Saint-Clément étaient très occupés. La star du jour, une chienne beauceronne de 9 ans, Urkhane, douce comme un agneau. Il faut dire que sa maîtresse n'est pas n'importe qui puisqu'il s'agit de Rosemary Brami, éducatrice canine comportementaliste et hydrothérapeute animalière pour chiens et chats depuis 2010. En 2012, elle a reçu une habilitation préfectorale lui octroyant le droit de faire passer aux maîtres le permis pour les chiens catégorisés. La jeune femme intervient gratuitement avec ou sans chien dans les écoles maternelles et primaires, quelquefois les collèges.

Pas un jeu

Ceci pour une heure d'explications adaptées aux enfants. «Mon but, c'est les éduquer aux rapports qu'ils peuvent rencontrer avec les chiens, prévenir les accidents, les gestes de prise de l'animal, expliquer qu'il ne s'agit pas une peluche ou un jeu... Mais il faut aussi vaincre leurs appréhensions.» Proposé par Minicrocs, le programme, entièrement gratuit, peut concerner toutes les écoles du département.

Contact tél.06.29.46.31.43; www.minicrocs.com

 

 

- ARTICLE OUEST-FRANCE - PREVENTION ECOLE QUIBERON - 25 JANVIER 2013




Rosemary Brami, de la société Minicrocs, est venue à l'école Saint-Clément, lundi. Elle a rencontré les enfants de maternelle.

« Depuis 2010, je travaille dans l'éducation et le comportement canin. Mais à titre gratuit, je fais de la prévention dans les écoles pour apprendre les bons comportements aux enfants avec les chiens de la maison ou ceux croisés dans les rues », explique Rosemary Brami.

Elle travaille avec Urkhane, un beauceron de 9 ans, Faither, american staff de 8 ans, ou Sam, golden retriever de 12 ans. « Cette intervention bénévole me tient à coeur. Je suis moi-même maman. Apprendre les bons gestes et attitudes aux enfants pour éviter que les accidents se produisent est important. Les morsures sur les enfants se font surtout au visage. »

À l'issue de l'intervention, Rosemary a distribué des prospectus où des ronds verts et rouges symbolisent les choses à faire ou à éviter.

Pour les parents, il y a aussi des règles de base. « En fonction de l'âge, je m'adapte. Élémentaire, maternelle, collège, et parents. Installée à Belz, je me déplace dans le Morbihan, et bientôt dans toute la France. »

Contact : 06 29 46 31 43 ; www.minicrocs.com




- ARTICLE OUEST-FRANCE - PREVENTION ECOLE DU POINT DOUAR A BRECH - 1ER FEVRIER 2013




Les élèves de CM1 et CM2 de l'école du Pont-Douar se rendront du 3 au 9 février à Auzat (Ariège, région Midi-Pyrénées) pour un séjour de classe de neige avec activités raquettes et chiens de traîneaux.

Dans cette perspective, l'éducatrice canine de Belz, Rosemary Brami, a rendu visite aux écoliers, lundi. « Mon intervention a pour objectif de rassurer certains enfants qui ont peur des chiens. Elle s'inscrit également dans le cadre d'un programme de prévention, plus général, destiné à informer les jeunes et les parents des conduites à adopter pour éviter les morsures », a expliqué l'éducatrice.

Rosemary Brami, accompagnée de deux des chiens qu'elle a dressés, a mis les enfants en situation, après un apport théorique et des échanges en classe. A l'issue de cette rencontre, les élèves se sont vu remettre un document concernant la prévention à la maison
.





- ARTICLE LE TELEGRAMME - PREVENTION ECOLE DU PONT DOUAR A BRECH - 1 ER FEVRIER 2013



Dans la perspective de la classe de neige « raquettes et chiens de traîneaux » qui se déroulera du 3 au 9février à Auzat dans les Pyrénées ariégeoises, une éducatrice canine, Rosemary Brami, de Belz, est intervenue auprès des élèves de CM1 et CM2 de l'école du Pont Douar ce lundi 28janvier en début d'après-midi dans la salle de motricité. L'objectif est de rassurer certains enfants que le contact avec les chiens effraierait. Il s'agit aussi d'un programme de prévention plus général destiné à informer enfants et parents des conduites à adopter pour éviter les morsures. L'éducatrice est venue à l'école avec un chien qu'elle a dressé, afin de mettre les enfants en situation, après un apport théorique et des échanges. À l'issue de cette rencontre, les enfants ont également reçu un document concernant la prévention à la maison.

Contact www.minicrocs.com, tél.06.29.46.31.43.







- ARTICLE OUEST-FRANCE - PREVENTION ECOLE NOTRE DAME DE LA TRINITE - 20 FEVRIER 2013




Rosemary Brami, éducatrice canine à Belz, était invitée à l'école Notre-Dame, mardi 19 février. Elle a initié les enfants aux gestes à faire et à ne pas faire avec les chiens. Elle est venue avec Faither une chienne American staff de 8 ans et demi très douce et très bien éduquée.

Aux petits de maternelle elle a dit de ne « jamais mettre votre visage près du museau du chien, vous n'allez jamais vers un chien inconnu et vous les approchez toujours avec un adulte sans courir ni crier. Avec le chien de la maison vous n'allez jamais vous coucher dans son panier et vous ne prenez jamais un os ou de la nourriture dans la gueule du chien... ». Les consignes étaient très précises et les enfants très attentifs.

Pour les primaires, l'éducatrice avait préparé des diapositives et elle a offert à chacun des enfants une plaquette avec les consignes et des conseils pour les parents. Rosemary Brami fait de la prévention gratuitement dans les écoles du Morbihan, car il faut « initier les enfants à la rencontre d'un chien ».

Contact : www.minicrocs.com 06 29 46 31 43.







- ARTICLE LE TELEGRAMME - PREVENTION ECOLE NOTRE DAME DE LA TRINITE - 25 FEVRIER 2013




Mardi, les élèves de l'école Notre-Dame, dont Gabin et Zoé (photo) ont eu leur premier cours d'éducation canine avec Rosemary Brami, comportementaliste canin. Rosemary tenait en laisse une chienne de 8 ans et demi, dite « chienne dangereuse », une American Staffordshire. Cette séance proposait les conseils à suivre avec son chien à la maison ou avec un chien inconnu à l'extérieur de chez soi. Toute une série de recommandations à retenir qui vaut aussi bien pour les adultes.

 

 


- Un centre d'hydrothérapie pour les chiens à Belz
Morbihan - 15 Décembre 2013

Delphine LANDAY.
C'est une balnéothérapie pour les chiens et chats qui ouvre près de la Ria d'Etel. Une des premières en Bretagne. Minicrocs accueille les animaux uniquement sur prescription d'un vétérinaire.

Pourquoi ? Comment ?

Qui porte le projet ?

Une jeune femme passionnée par les animaux. Rosemary Brami est éducatrice canin comportementaliste, « en méthode positive » précise-t-elle. En 2010, après avoir travaillé comme assistante dans un cabinet vétérinaire, elle décide de monter sa propre activité dans le domaine de l'éducation pour chien et chat. « En 2011, j'ai suivi une formation d'hydrothérapeute et de physiothérapeute animalier. »

Depuis quand ?

Ce projet, elle le nourrit depuis plusieurs années. Dès la création de Minicrocs, elle lance ses séances d'éducation, propose un service de balades, et intervient même dans les écoles gratuitement pour apprendre aux enfants à se comporter avec les chiens, y compris des chiens catégorisés. « Je travaille sur ce projet de centre complet d'hydrothérapie depuis au moins 2 ans. » Les locaux situés dans le parc d'activités de la Ria d'Etel, ont été réaménagés. Et d'ici le 23 décembre, les premières séances de piscine pourront démarrer.

Qu'est-ce que l'hydrothérapie ?

C'est une forme de balnéothérapie pour les chiens et chats. « Je ne travaille que sur prescription des vétérinaires, insiste la jeune femme. La prescription peut être faite dans des cas de dysplasie, de fonte musculaire, manque d'exercice, ligaments croisés opérés... » Impossible de se présenter sans cet avis médical. Les chiens sont dans un bain chauffé, avec un gilet de sauvetage et un harnais pour éviter le stress. Chaque séance dure une heure et est effectuée en présence du propriétaire. « Il est nécessaire que le maître encourage son chien pour qu'il fasse des progrès. » Autre service proposé, la physiothérapie : « Le travail est le même mais il ne se passe pas dans l'eau. Je travaille avec une piscine à balles et sur un tapis. »

Quel investissement ?

Le seul bassin d'hydrothérapie coûte environ 80 000 €. La boutique et l'ensemble du bâtiment sur 200 m2 représentent un investissement global de 100 000 €. Pour l'instant la jeune femme travaille seule. « J'espère pouvoir, à terme, embaucher une ou deux personnes. Notamment pour les cours d'éducation et les balades. Mais il faudra des personnes formées à mes méthodes. » Pas question de contraindre les animaux.

Quel coût ?

Côté propriétaire, le coût est de 45 € la séance. Il est possible de bénéficier de forfait de 5 ou 10 séances, soit 215 € ou 400 €. « A l'issue de la ou des séances, j'envoie un compte rendu complet au vétérinaire. » Rosemary précise que son centre n'est pas une garderie... Et insiste : « La présence du maître est obligatoire. »

Minicrocs, parc d'activités de la Ria d'Etel, 15 rue Gutemberg à Belz. Tél. 06 29 46 31 43. Courriel : minicrocs@orange.fr. Site Internet : minicrocs.com.

La vie des entreprises de l'Ouest sur ouestfrance-entreprises.fr

 

 

- REPORTAGE LES ANIMAUX DE LA 8 - Dimanche 15 Mai 2016

http://www.tv-replay.fr/redirection/16-05-16/les-animaux-de-la-8-d8-replay-11599237.html

 

 

- Reportage sur le Centre Minicrocs "Les Animaux de la 8"

12968104 487923374725512 5713796610042946910 o

https://www.youtube.com/watch?v=dqjrkYSgwLU

 

 

- Reportage Les Animaux de la 8 / Tide Paddle Tracté et Tibull et Chamallow Skate-Board

14269856 10210573637236717 188208853 n14287643 1778983172347552 1917951345 n

http://www.c8.fr/c8-art-de-vivre/pid5188-c8-les-animaux-de-la-8.html?vid=1418567

 

Reportage France 3 Bretagne 19/20 Edition des régions

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/09/2017